Guide : quel système de chauffage pour votre logement ?

Avec les premières vagues de froid, l’une des dépenses que l’on scrute tous avec attention, c’est bien la facture de chauffage. Aujourd’hui, 75% des français déclarent avoir « des problèmes pour se chauffer »*, faute d’une isolation correcte, mais aussi d’un système de chauffage qui n’est pas adapté à leurs usages. 

Plüm passe en revue les différents systèmes de chauffage pour vous aider à y voir plus clair et trouver celui qui convient le mieux à votre intérieur :

Se chauffer grâce aux énergies renouvelables

Se chauffer pour moins cher

Se chauffer grâce aux énergies renouvelables

Malgré un coût d’installation important, les énergies renouvelables sont de plus en plus courues lorsqu’il s’agit de chauffer une surface importante. Pourquoi ? Elles sont moins chères, moins polluantes et de plus en plus efficaces.

Le chauffage solaire

Difficile de faire plus économique que l’énergie du soleil : elle est gratuite et inépuisable.  En pratique, on peut très bien s’en servir pour compléter un système de chauffage car son installation est moins complexe qu’il n’y parait.

Pour en tirer profit, vous aurez besoin d’installer des panneaux solaires munis de capteurs, idéalement plein sud et raccordés à votre réseau de chauffage ou simplement, à votre ballon d’eau chaude. À l’intérieur, un liquide appelé fluide caloporteur va réchauffer l’eau chaude présente dans votre ballon. C’est cette eau chaude qui va alimenter les radiateurs et le réseau d’eau sanitaire de votre maison.

Dans les cas plus complexes, vous pouvez aussi relier cette eau chaude chauffée par le soleil à un chauffage au sol. Ce système est plus coûteux et contraignant car il faudra refaire l’ensemble du plancher.

Avantages du chauffe-eau solaire :

  • Une énergie renouvelable qui fait fondre votre facture comme neige au soleil. 😎
  • Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) peut couvrir jusqu’à 70% des besoins en eau chaude d’une famille.
  • Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôts ou d’autres aides pour financier votre projet (éco-prêt à taux zéro, TVA réduite…).

Inconvénients du chauffe-eau solaire :

  • Il devra toujours être couplé avec un chauffage d’appoint pour les jours où le soleil ne veut pas se montrer.
  • L’installation d’un chauffage solaire est un budget conséquent : entre 4 500€ et 7 000€ en fonction de la taille de l’installation et du système de chauffage déjà existant.

La pompe à chaleur géothermique

Le principe de la géothermie consiste à puiser directement la chaleur de la Terre. Celle-ci à l’avantage de pouvoir être stockée pour être réutilisée afin chauffer gratuitement votre logement. Grâce à des capteurs enfouis dans le sol, la chaleur est captée puis diffusée dans votre logement par des émetteurs (des radiateurs, voire un plancher chauffant).

Pour évaluer l’efficacité d’une pompe à chaleur géothermique, on se rapporte au coefficient de performance (COP), c’est le nombre de kilowatt-heures de chaleur produits, pour 1 kilowatt-heure d’électricité consommée. En général, il se situe autour de 4 kWh produits pour 1 kWh consommé.

Avantages de la pompe à chaleur :

  • Peut diviser par trois votre facture d’énergie!
  • Vous ne polluez plus car vous utilisez une énergie 100% renouvelable.
  • Elle peut être installée partout, même dans votre jardin, à côté de la niche de Médor.

Inconvénients de la pompe à chaleur :

  • Le coût de l’installation d’une pompe à chaleur est très élevé, malgré les aides fournies par l’État. Ce système de chauffage coûte entre 20 000€ et 40 000€.
  • Un entretien annuel est obligatoire.

Se chauffer pour moins cher ?

Il vous manque 40 000€ à investir dans une pompe à chaleur ? Cherchons alors le système de chauffage le plus avantageux en fonction de l’investissement de départ et des économies réalisées sur le long-terme.


Le chauffage au bois

Charles Ingalls avait tout compris pour faire des économies d’énergie ! Le système de chauffage au bois est certes plus coûteux qu’un chauffage classique au gaz ou à l’électricité, mais il très rapidement rentable. Dans la famille du chauffage au bois on trouve à la fois les poêles à bois que ceux à granulés.

Le poêle à bois bûches

Avantages du chauffage au bois :

  • Le bois est une énergie renouvelable.
  • Le poêle à bois fonctionne avec du bois de chauffage, il est intéressant pour les foyers qui peuvent se procurer des bûches à bas prix.
  • Il a un rôle décoratif dans l’habitat, une belle cheminée vient renforcer le côté chaleureux d’un salon ou d’une salle à manger. Le choix est vaste au niveau des matériaux, des couleurs et du design.
  • Les prix sont variables, entre 350€ et 2 000€ pour un poêle à bois classique. Les tarifs peuvent monter à plusieurs milliers d’euros pour les poêles à bois en fonte.

Inconvénients du chauffage au bois :

  • Les bûches en bois dégagent une quantité non-négligeable de particules fines dans l’atmosphère.
  • Le ramonage est à faire deux fois par an.

Poêle à granulés

Avantages du poêle à granulés :

  • Le poêle à granulés (ou pellets) et moins cher à l’achat que le poêle à bois.
  • Les sacs de granulés sont moins chers que les bûches.
  • Les granulés étant des morceaux de bois coupés, il est plus facile d’en contrôler la consommation.
  • Pollution faible.

Inconvénients du poêle à granulés :

  • Le stockage des sacs de granulés : ça devient vite encombrant !

La chaudière gaz à condensation

Quelle est la différence entre une chaudière classique et une chaudière gaz à condensation ? La chaudière classique chauffe l’eau des circuits et rejette la fumée de la combustion directement dans l’atmosphère. Notre chère chaudière a condensation ne se contente pas de chauffer l’eau, elle récupère aussi ses fumées pour en faire du chauffage. Avec elle, on a très peu de perte d’énergie.

Avantages de la chaudière gaz à condensation :

  • Très bon rendement.
  • C’est un système de chauffage plus écologique qu’une chaudière classique car elle utilise le maximum d’énergie possible et rejette moins de déchets.
  • Éligible au crédit d’impôt et/ou à la Prime Energie.
  • Un des systèmes de chauffage les moins cher entre le coût d’investissement et la rentabilité.

Inconvénients de la chaudière gaz à condensation :

  • Un prix de départ plus élevé qu’une chaudière classique (entre 2 000€ et 3 000€ environ, hors coût d’installation) mais un investissement rapidement rentabilisé.
  • Vous êtes tributaire des fluctuations du prix du gaz de ville.
  • Énergie non-renouvelable.

Le chauffage au gaz naturel

Qu’il s’agisse d’un chauffage central ou individuel, la chaudière au gaz naturel est le système de chauffage le plus plébiscité en France. Pour cause, elle ne coûte pas cher à installer, en comparaison à d’autres systèmes de chauffage comme le solaire ou le bois. La plupart des installations sont raccordées au gaz de ville, qui offre un bon confort de chauffage et un excellent rendement énergétique. En plus, à l’aide d’un simple thermostat, la température est simple à maîtriser.

Avantages du chauffage au gaz :

  • Très bon rendement
  • Choix du combustible : gaz naturel ou gaz propane
  • Facilité d’installation
  • Faible coût à l’achat
  • Ne prend pas trop de place et aucun stockage de combustible n’est nécessaire

Inconvénients du chauffage au gaz :

  • Si vous choisissez le gaz propane, sachez qu’il est plus cher que le gaz de ville et qu’il nécessite l’installation d’une citerne GPL en plus.
  • Vous ne contrôlez pas l’augmentation des prix du gaz
  • Entretien annuel nécessaire.

 

Chauffage électrique

Quel est le système de chauffage électrique le plus économique ? Si tous les habitants reçoivent la même électricité, tous ne payent pas le même tarif. Ici, il faut plutôt parler des « émetteurs de chaleur », qui sont en fait vos radiateurs. Ce sont eux qui vont plus ou moins consommer d’électricité. Tous les radiateurs ne se valent pas. Il faut trouver le bon compromis entre le coût d’achat, le confort thermique et la consommation d’électricité.

Retrouvez le dossier « Se chauffer mieux et moins cher » de l’ADEME. 🤓 

Avantages du chauffage électrique :

  • Flexibilité dans le choix de l’émetteur d’énergie
  • Les variations de prix sont mois importantes que pour les énergies fossiles (gaz, fioul).
  • Une consommation facile à maîtriser, notamment avec le système heures pleines/heures creuses.
  • Possibilité de choisir une électricité verte

Inconvénients du chauffage électrique :

  • Risque de coupure du réseau électrique
  • Des prix qui varient chaque année

Vous avez maintenant toutes les cartes en mains pour choisir  le meilleur système de chauffage en fonction de vos besoins et de votre budget. Pour maîtriser au mieux votre consommation, vous pouvez consultez nos astuces pour faire des économies de chauffage. 

*D’après un sondage OpinionWay pour Quelleenergie.fr

3 commentaires sur “Guide : quel système de chauffage pour votre logement ?

Ajouter un commentaire

    1. Bonjour Fred,

      Effectivement, c’est pas toujours facile, mais il existe beaucoup de solutions pour maintenir la chaleur le plus longtemps possible. Pour commencer, on maintient les portes des pièces que l’on chauffe au maximum fermées la journée.

      Aussi, il est important de distinguer chaleur ressentie et température réelle : on a plein d’astuces pour ça dans notre article résister au froid de l’hiver sans trop augmenter le chauffage :https://blog.plum.fr/2018/03/07/je-resiste-au-froid/

      On est sûrs que vous pouvez le faire 💪
      Pierre de l’équipe Plüm

    2. Bonjour Fred

      Il existe aussi des systèmes avec des accumulateurs de chaleur (fonte ou pierre) qui permettent d’allumer les chauffages pendant les heures creuses uniquement : la chaleur accumulée est restituée pendant les heures pleines.

      Cela dépend pas mal des heures creuses de chacun et c’est super efficace lorsqu’on a des « heures creuses méridiennes » (en début d’après-midi) qui sont de plus en plus fréquentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑