Les heures creuses, ça vaut le coup ?

Le régime des heures pleines / heures creuses est quasiment historique en France et pour cause, près de 45% des logements en disposent. L’idée : payer l’électricité moins cher quand elle coûte moins cher à produire. Seulement, avec l’évolution du climat et de nos modes de vie, est-il toujours aussi avantageux en 2018 ? 

Comment fonctionnent les heures creuses ? 

Les heures creuses sont des plages de 8 heures durant lesquelles la demande en électricité est la plus faible. Elles visent à inciter un maximum de foyers à déplacer leur consommation en heures creuses, pour équilibrer la demande et avec les capacités de production d’énergie, à l’échelle nationale. Généralement la nuit, entre 21h30 et 7h30 ces plages sont définies par le gestionnaire public de réseau Enedis (ex-Erdf). Elles peuvent varier d’une commune à l’autre voire, d’un quartier à l’autre, en fonction des particularités et contraintes subies par votre réseau d’électricité.

Retrouvez les plages horaires qui sont appliquées à votre commune sur le site d’Enedis en renseignant votre code postal : https://www.enedis.fr/heures-creuses

Durant ces heures, vous disposez d’un prix du kilowatt heure (kWh) plus faible.

Les heures pleines, sont les 16 heures restantes. Leur tarif est un peu plus cher que si vous n’aviez pas l’option heures creuses (Base). Le prix de l’abonnement (la part fixe de votre facture d’électricité) est également plus cher si l’on choisit le régime des heures pleines / heures creuses.

Quand est-ce que c’est rentable ?

Si vous parvenez à déplacer au moins 50% de votre consommation d’énergie sur les heures creuses, vous atteindrez son seuil de rentabilité. Ceci dépend avant tout de votre profil de consommation : posez-vous ces questions avant de choisir votre option :

  • La puissance de mon compteur est-elle supérieure ou égale à 6kVA ?
  • Mon chauffage est-il électrique ?
  • Mon logement fait-il plus de 80m² ?
  • Ai-je la possibilité de programmer certains appareils durant les heures creuses ? (Lave-vaisselle, machine à laver, sèche-linge…)
  • Puis-je régler mon ballon d’eau chaude en « mode nuit » ?

Votre logement rassemble la plupart de ces caractéristiques ? L’option heures pleines / heures creuses est susceptible d’être plus avantageuse pour vous.

Je veux basculer d’ une offre base à une offre HP/HC et inversement comment faire ?

Si vous disposez d’une offre avec un tarif unique et que vous souhaitez passer au tarif heures pleines / heures creuses, vous devez contacter votre fournisseur d’électricité. C’est lui qui se charge de commander pour vous cette prestation auprès d’Enedis. Dans la plupart des cas, cette modification nécessite un changement de compteur, une intervention payante et facturée par Enedis. La grille des tarifaires des prestations d’Enedis indique le prix de cette prestation, en fonction des réglages à réaliser.

© Photo : Mpho Mojapelo

Un commentaire sur “Les heures creuses, ça vaut le coup ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑