Ma facture de rattrapage est anormalement élevée : pourquoi ?

Aïe, c’est la tuile… Vous venez de recevoir une facture d’électricité d’un montant anormalement élevé. Parce que ça ne fait jamais plaisir, il est important de comprendre les raisons qui ont conduit à une note si élevée. Voici ce qui a pu se passer :

Premier réflexe : je vérifie les montants consommés

Tout d’abord, une facture d’énergie est le produit de nombreux facteurs. Parmi eux, on trouve votre fournisseur d’énergie, mais aussi les techniciens du Gestionnaire Public du Réseau (Enedis), en charge de relever votre compteur. Et oui ! Leur visite ne sert pas à qu’à vérifier si le compteur fonctionne bien, elle sert aussi à établir votre facture. Si une erreur s’est glissée dans la relève, cela peut vite coûter cher !

Comment vérifier que les index de consommation sont cohérents ?

Commencez par vérifier la cohérence entre la dernière relève présente sur votre facture et ce qu’indique votre compteur d’électricité.

C’est bien beau, mais si je n’ai pas d’ordre de grandeur !?  

Considérez qu’en France, un foyer moyen chauffé à l’électricité consomme entre 5000 et 9000 kilowatt heure par an. Vous pouvez aussi vous reporter à votre facture de l’année précédente pour vérifier les montants indiqués dans la partie « Consommation ».

Voici à titre indicatif, les consommations moyennes des logements ayant la même option tarifaire que vous :

Capture-d’écran-2019-05-23-à-13.54.06

source energie-info

Consommation « estimée » ou consommation « relevée » ?

Dans la plupart des cas, une facture d’énergie vous est envoyée après le passage d’un technicien d’Enedis venu relever lui-même votre compteur. On appelle cela une « relève réelle ».

  • Si au moment de son passage, vous ne pouvez pas vous rendre disponible pour lui ouvrir votre porte ou transmettre une relève dans les temps, une « relève estimée » est calculée sur la base de vos consommations antérieures.
  • La « relève estimée » indiquée sur votre facture est plus élevée que celle sur votre compteur ? Contactez votre fournisseur pour lui signaler une surestimation et lui transmettre une nouvelle relève réelle. 
  • Si toutefois la relève présente sur votre facture est bien « réelle », et que celle-ci est cohérente avec celle indiquée sur votre compteur, demandez-vous pourquoi votre consommation est anormalement élevée.

Pour plus d’information sur la façon dont votre facture de régularisation est calculée, retrouvez notre article C’est quoi une facture de régularisation ?

Ma consommation est anormalement élevée : pourquoi ?

Vous vous êtes assurés que votre consommation a été correctement décomptée, mais celle-ci reste beaucoup trop élevée ? Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

J’ai changé certains de mes équipements ou mes habitudes de consommation…

Vous disposez d’un chauffage électrique ? Plusieurs éléments peuvent entraîner une variation de votre consommation : un changement de mode, l’ajout d’un radiateur d’appoint ou une augmentation de la température de quelques degrés peuvent entraîner une variation importante de votre consommation.

Également, une augmentation du nombre de personnes présentes dans votre logement (naissance, période de maladie ou de chômage) peut entraîner une sur-consommation.

L’achat de nouveaux appareils électriques ou une utilisation plus importante de ceux-ci (comme par exemple, l’acquisition d’un sèche-linge ou l’utilisation plus régulière d’une machine à laver) sont aussi susceptible de faire monter la facture.

Pour éviter de vous faire surprendre, pensez à contacter votre fournisseur d’énergie dès que vous identifiez un changement dans vos habitudes de consommation. Ensemble, vous pourrez ajuster votre échéancier afin d’éviter une facture de régularisation élevée.

Ok, et c’est quoi l’astuce du jour ?

Certains fournisseurs (comme Plüm) proposent de faire régulièrement vos propres relèves de compteur ou « auto-relèves ».  De cette façon, vous suivez et maîtrisez parfaitement l’évolution de votre consommation d’énergie. En cas de changement dans vos habitudes, vous êtes capable de réagir rapidement face à une augmentation de votre consommation. Pensez-y !

Mon installation électrique rencontre des dysfonctionnements…

Vérifiez l’ensemble de vos appareils électriques. Certains d’entre eux ne sont peut-être pas correctement entretenus. Voici notre check-list des éléments simple à vérifier : 

  • Frigo et congélateur : les joints des portes sont-ils toujours étanches ? Les grilles arrières sont-elles obstruées par la poussière ? Vos appareils de froid auront tendance à consommer plus d’énergie pour refroidir vos aliments.
  • Chauffe-eau : un ballon d’eau chaude entartré consomme beaucoup plus d’énergie pour chauffer une même quantité d’eau. Pour être sûr qu’il ne soit pas défectueux, retrouvez notre article Chauffe-eau : les 4 points à vérifier lors d’un emménagement.
  • Réseau d’eau chaude : une fuite sur le réseau d’eau chaude n’impactera pas directement votre installation électrique, mais votre consommation d’énergie, si !

Mes appareils électriques ne sont pas (tous) correctement réglés

Le ballon d’eau chaude, c’est l’un des équipement les plus énergivores de votre logement. Vous bénéficiez d’un double tarif pour l’électricité ? Le relais d’avertissement Heures Pleines / Heures Creuses du ballon est-il correctement paramètré ? Si ce n’est pas le cas, votre ballon fonctionne en continu et chauffe l’eau en permanence… pour rien !

De même, vérifiez que la sonde et le récepteur de votre thermostat fonctionnent correctement. Ces éléments sont sensibles aux variations de tension. Ils peuvent vite tomber en panne ou faire démarrer votre chauffage/climatiseur à n’importe quelle heure de la journée.

Vous pouvez procéder régulièrement à ces vérifications car elles ne nécessitent pas de compétences particulières. Il est parfois nécessaire de faire vérifier son installation électrique par un professionnel (électricien ou plombier).

Vous l’aurez compris, on ne peut pas se passer de surveiller sa consommation d’énergie. Le mieux, c’est encore de choisir un fournisseur qui vous aide à rester vigilant. Chez Plüm, vous recevez tous les mois un e-mail qui vous invite à relever votre compteur. Si la relève paraît anormalement élevée, un message d’alerte vous invite à prendre contact avec l’un de nos conseillers ! 

11 commentaires Ajoutez les votres
  1. Bonjour
    JE suis chez vous depuis un an j’ai eu déjà 2 factures de régularisation d’un montant de 84€58 l’hiver vous me prélevé pendant 6 mois 49€72 et l’été 55€97 alors que ça devrait etre le contraire bref nous sommes deux dans la maison nous chauffons par la clim 19 degres et l’été pas de clim les appareils ménager machine a laver et lave vaisselle fonctionne en heure creuse qui sont courte soit dis en passant ensuite four TV la gazinnière fonctionne au gaz ça me fais une facture de 718€72 finalement à comparaison avec les autres fournisseurs vous n’etes pas les moins cher

  2. Nous venons de recevoir une facture de régularisation consternante : +285€ et il y aurait eu une consommation de l’ordre de 450€ pour… 4 mois dans un appartement de 22m²…. avec une estimation de votre part en début de contrat de 37€ / mois que vous avez descendu à 30€/mois sans nous informer, et nous avons pensé que c’était vous qui aviez refait vos calculs et estimé que nous consommions moins… et cela d’autant plus que vous écrivez bien dans votre article que « … Le mieux, c’est encore de choisir un fournisseur qui vous aide à rester vigilant. Chez Plüm, vous recevez tous les mois un e-mail qui vous invite à relever votre compteur. Si la relève paraît anormalement élevée, un message d’alerte vous invite à prendre contact avec l’un de nos conseillers !  »
    Où ont été envoyés VOS MESSAGES D’ALERTE???? Nous n’en avons vu aucun!!!!
    Je demande une explication…. déjà demandée hier par votre demande d’information directe, mais j’attends encore votre coup de fil…

    1. Bonjour Laurane,

      Merci pour votre sollicitation par ici. Effectivement, 285,16€ correspond à une importante facture de rattrapage. Lorsqu’on observe votre courbe de consommation depuis votre arrivée en août 2018, on constate une nette augmentation des consommations à partir de novembre, et celle-ci se prolonge encore aujourd’hui.

      Y’a-t-il eu entre temps l’installation d’appareils à fortes consommation d’énergie, que nous n’aurions pas pris en compte dans votre estimation de départ ? D’après votre paysage énergétique, votre logement semble récent et bien isolé, de telles consommations très élevées. Notre service client est en cours d’investigation et revient vers vous au plus vite sur le sujet.

      Bien à vous,
      L’équipe Plüm Énergie

  3. bonjour , il se trouve que je suis une personne plus que qualifié en matiere d’énergie , je dispose d’un system de lecture numérique sur mon installation électrique domestique , qui me permet de savoir ma consommation réel , selon mais calcules et relever de puissance , il se trouve que je ne consomme même pas 17€ par moi , or mon abonnement chez plumenergie et de 23€ par moi , donc a ce jour c’est plutôt vous qui me devais de l’argent , donc votre prélèvement pour la date indiqué ne seras pas honoré pour le montant que vous avez estimer et qui est faux , je vous conseille a l’avenir de bien faire attention a qui vous envoyez de t’elle estimation , pour me joindre : 0665388300 cordialement !

    1. Bonjour Jean François,

      Merci pour votre sollicitation, votre consommation réelle nous a été transmise par le gestionnaire public de réseau Enedis, sur la base des relèves effectuées sur votre compteur entre novembre 2018 et avril 2019.

      Durant cette période, notre estimation était légèrement inférieure à ce que vous avez réellement consommé, d’où une facture de régularisation. Par définition, une estimation n’est jamais parfaitement conforme à la réalité.

      Nous avons vérifié les relèves de compteur fournies par Enedis et celles-ci nous semblent cohérentes. Si vous souhaitez une explication de votre facture un peu plus détaillée, n’hésitez pas à contacter notre service client via l’adresse bonjour@plum-energie.com

      Bien à vous,
      L’équipe Plüm Énergie

  4. Pour ma part, je suis en location (70M2). On est prélevé de 80€ par mois et pour 6 mois j’ai une régularisation de de plus de 200€ je trouve cela important alors que dans cet appartement nous avons toujours froid il fait environ 18 degrés et la chambre n’est pas chauffée….. C’est consternant.

    1. Bonjour,

      Il nous manque quelques éléments pour nous plonger dans votre dossier. Par exemple, votre chauffage est-il exclusivement électrique ? Les 6 mois auxquels vous faites références se sont ils déroulés en hiver ? Avec les informations que vous nous avez fournies, il ne nous est pas possible de retrouver votre compte client sans au moins l’une de vos coordonnées, n’hésitez pas à contacter notre service client afin d’obtenir plus d’explications à propos de votre facture de régularisation.

      Dans l’attente de votre retour, on vous souhaite une excellente journée,
      L’équipe Plüm Énergie

    1. Bonjour Predrag,

      C’est un bon réflexe que d’avertir son fournisseur d’énergie lorsque vous ajoutez un nouvel appareil qui consomme beaucoup d’électricité. N’hésitez pas à contacter notre service client directement par e-mail, via l’adresse bonjour@plum-energie.com pour demander la modification de votre paysage énergétique et/ou que l’on revoit votre échéancier de paiements afin d’intégrer ce nouveau sèche-linge.

      Dans l’attente de votre retour, on vous remercie pour ce message !

  5. Ma consommation est passée du simple au quadruple quand j’ ai allumé mes convecteurs. Je suis locataire et j’ ai l’impression que mon logement est correctement isolé, mais je n’ y connais rien. Je chauffe à 19 ° à 1 ou 2 degré de différence selon la pièce, plus dans la S de B et moins dans une chambre. Je n’ ai pas plus d’appareil électrique que cet été. Je suis stupéfaite de cet écart de consommation. Ma dernière facture d’ électricité avec convecteur date de 1995, après chauffage au bois, je n’ ai donc pas d’éléments de comparaison. Je n’ ai pas les moyens de faire venir un spécialiste pour contrôler isolation et appareils et mon propriétaire ne paiera pas. A part baisser le chauffage et me faire crier dessus parce qu’ « on » a un peu froid et que rajouter une petite laine n’ ai pas envisageable, je ne vois pas quoi faire. 309,84 pour 3 mois, cette consommation est peut-être normale, dites-moi !.

    1. Bonjour Elisabeth,

      Le chauffage électrique, c’est ce qui a le plus d’impact sur votre facture d’électricité (c’est près de 70% des dépenses énergétiques d’un foyer). Effectivement, après 24 ans de chauffage au bois, il est normal que vous constatiez une différence significative, même avec un logement bien isolé.

      Pour vous donner quelques ordres de grandeur, le coût annuel du chauffage en appartement s’élève, en moyenne, autour de 1160€/an. Plus encore, il faut compter en moyenne 15,70€/an pour chauffer 1m2 d’espace.

      Chauffer à 19°, c’est effectivement ce que l’on recommande : il n’y a pas beaucoup d’optimisation possible de ce côté là. En revanche, sans faire de gros travaux, ces quelques conseils pourraient vous aider à court terme, à diminuer la facture :
      1- Installez des réflecteurs de chaleur derrière vos convecteurs, ils renverront la chaleur dans la pièce et vous éviterez de chauffer …les murs en plus.
      2- Fermez les volets un peu plus tôt le soir ou installez des rideaux si ce n’est pas déjà fait, votre maison se refroidit principalement la nuit, et ce type de geste simple peut vous faire économiser beaucoup.
      3- Il peut être intéressant de vous renseigner à propos des aides en vigueur en matière d’isolation et de travaux de rénovation énergétique. Certaines peuvent être très intéressantes à partager avec votre propriétaire. Par exemple, grâce au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), un particulier peut déduire de ses impôts le montant de certaines dépenses engagées pour des travaux d’économies d’énergie de son logement (généralement 30 %). Les locataires tout comme les propriétaires peuvent en bénéficier, sans condition de ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.