Ma facture de rattrapage est anormalement élevée : pourquoi ?

Aïe, c’est la tuile… Vous venez de recevoir une facture d’électricité d’un montant anormalement élevé. Parce que ça ne fait jamais plaisir, il est important de comprendre les raisons qui ont conduit à une note si élevée. Voici ce qui a pu se passer :

Premier réflexe : je vérifie les montants consommés

Tout d’abord, une facture d’énergie est le produit de nombreux facteurs. Parmi eux, on trouve votre fournisseur d’énergie, mais aussi les techniciens du Gestionnaire Public du Réseau (Enedis), en charge de relever votre compteur. Et oui ! Leur visite ne sert pas à qu’à vérifier si le compteur fonctionne bien, elle sert aussi à établir votre facture. Si une erreur s’est glissée dans la relève, cela peut vite coûter cher !

Comment vérifier que les index de consommation sont cohérents ?

Commencez par vérifier la cohérence entre la dernière relève présente sur votre facture et ce qu’indique votre compteur d’électricité.

C’est bien beau, mais si je n’ai pas d’ordre de grandeur !?  

Considérez qu’en France, un foyer moyen chauffé à l’électricité consomme entre 5000 et 9000 kilowatt heure par an. Vous pouvez aussi vous reporter à votre facture de l’année précédente pour vérifier les montants indiqués dans la partie « Consommation ».

Voici à titre indicatif, les consommations moyennes des logements ayant la même option tarifaire que vous :

Puissance du compteur 3 kVA 6 kVA 9 kVA 12 kVA 15 kVA 18 kVA 24 kVA 30 kVA 36 kVA
Consommation moyenne, tarif « BASE » 1 300 kWh 2 700 kWh 4 000 kWh 5 300 kWh 6 800 kWh 8 000 kWh 14 000 kWh 18 000 kWh 22 000 kWh
Consommation moyenne, tarif « Heures Pleines/Creuses » 2 600 kWh 5 200 kWh 9 000 kWh 12 000 kWh 14 200 kWh 16 400 kWh 24 000 kWh 28 000 kWh 28 000 kWh
source energie-info

 

Consommation « estimée » ou consommation « relevée » ?

Dans la plupart des cas, une facture d’énergie vous est envoyée après le passage d’un technicien d’Enedis venu relever lui-même votre compteur. On appelle cela une « relève réelle ».

  • Si au moment de son passage, vous ne pouvez pas vous rendre disponible pour lui ouvrir votre porte ou transmettre une relève dans les temps, une « relève estimée » est calculée sur la base de vos consommations antérieures.
  • La « relève estimée » indiquée sur votre facture est plus élevée que celle sur votre compteur ? Contactez votre fournisseur pour lui signaler une surestimation et lui transmettre une nouvelle relève réelle. 
  • Si toutefois la relève présente sur votre facture est bien « réelle », et que celle-ci est cohérente avec celle indiquée sur votre compteur, demandez-vous pourquoi votre consommation est anormalement élevée.

Pour plus d’information sur la façon dont votre facture de régularisation est calculée, retrouvez notre article C’est quoi une facture de régularisation ?

Ma consommation est anormalement élevée : pourquoi ?

Vous vous êtes assurés que votre consommation a été correctement décomptée, mais celle-ci reste beaucoup trop élevée ? Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

J’ai changé certains de mes équipements ou mes habitudes de consommation…

Vous disposez d’un chauffage électrique ? Plusieurs éléments peuvent entraîner une variation de votre consommation : un changement de mode, l’ajout d’un radiateur d’appoint ou une augmentation de la température de quelques degrés peuvent entraîner une variation importante de votre consommation.

Également, une augmentation du nombre de personnes présentes dans votre logement (naissance, période de maladie ou de chômage) peut entraîner une sur-consommation.

L’achat de nouveaux appareils électriques ou une utilisation plus importante de ceux-ci (comme par exemple, l’acquisition d’un sèche-linge ou l’utilisation plus régulière d’une machine à laver) sont aussi susceptible de faire monter la facture.

Pour éviter de vous faire surprendre, pensez à contacter votre fournisseur d’énergie dès que vous identifiez un changement dans vos habitudes de consommation. Ensemble, vous pourrez ajuster votre échéancier afin d’éviter une facture de régularisation élevée.

Ok, et c’est quoi l’astuce du jour ?

Certains fournisseurs (comme Plüm) proposent de faire régulièrement vos propres relèves de compteur ou « auto-relèves ».  De cette façon, vous suivez et maîtrisez parfaitement l’évolution de votre consommation d’énergie. En cas de changement dans vos habitudes, vous êtes capable de réagir rapidement face à une augmentation de votre consommation. Pensez-y !

Mon installation électrique rencontre des dysfonctionnements…

Vérifiez l’ensemble de vos appareils électriques. Certains d’entre eux ne sont peut-être pas correctement entretenus. Voici notre check-list des éléments simple à vérifier : 

  • Frigo et congélateur : les joints des portes sont-ils toujours étanches ? Les grilles arrières sont-elles obstruées par la poussière ? Vos appareils de froid auront tendance à consommer plus d’énergie pour refroidir vos aliments.
  • Chauffe-eau : un ballon d’eau chaude entartré consomme beaucoup plus d’énergie pour chauffer une même quantité d’eau. Pour être sûr qu’il ne soit pas défectueux, retrouvez notre article Chauffe-eau : les 4 points à vérifier lors d’un emménagement.
  • Réseau d’eau chaude : une fuite sur le réseau d’eau chaude n’impactera pas directement votre installation électrique, mais votre consommation d’énergie, si !

Mes appareils électriques ne sont pas (tous) correctement réglés

Le ballon d’eau chaude, c’est l’un des équipement les plus énergivores de votre logement. Vous bénéficiez d’un double tarif pour l’électricité ? Le relais d’avertissement Heures Pleines / Heures Creuses du ballon est-il correctement paramètré ? Si ce n’est pas le cas, votre ballon fonctionne en continu et chauffe l’eau en permanence… pour rien !

De même, vérifiez que la sonde et le récepteur de votre thermostat fonctionnent correctement. Ces éléments sont sensibles aux variations de tension. Ils peuvent vite tomber en panne ou faire démarrer votre chauffage/climatiseur à n’importe quelle heure de la journée.

Vous pouvez procéder régulièrement à ces vérifications car elles ne nécessitent pas de compétences particulières. Il est parfois nécessaire de faire vérifier son installation électrique par un professionnel (électricien ou plombier).

Vous l’aurez compris, on ne peut pas se passer de surveiller sa consommation d’énergie. Le mieux, c’est encore de choisir un fournisseur qui vous aide à rester vigilant. Chez Plüm, vous recevez tous les mois un e-mail qui vous invite à relever votre compteur. Si la relève paraît anormalement élevée, un message d’alerte vous invite à prendre contact avec l’un de nos conseillers ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑