Comment diminuer sa consommation d’énergie en cas d’absence ?

Partir en vacances où s’absenter quelques jours de sa maison ne garantit pas systématiquement que l’on va diminuer sa consommation d’énergie. Plusieurs points sont à vérifier avant de laisser son chez soi pour plusieurs jours.

Le chauffage : faut-il l’éteindre où le diminuer ?

C’est la première question que l’on se pose : doit-on couper son chauffage en cas d’absence ? Si la réponse dépend beaucoup de la nature de son chauffage ainsi que de la capacité de son logement à retenir de la chaleur, dans la plupart des cas, c’est non. Il vaut mieux diminuer sa température en cas d’absence, sans descendre en dessous du seuil des 14°C. Cela peut paraître contre-intuitif, mais gardez en tête qu’une maison chauffée à 16°C aura tendance à refroidir moins vite qu’une maison chauffée à 19°C ou 20°C. Plus la différence entre la température extérieure et intérieure est forte, plus le logement aura tendance à refroidir vite. C’est ce qu’on appelle l’inertie thermique.

Fermer les volets

Cela fait partie des bons gestes à adopter si on veut apprendre à isoler son logement à moindre frais. En fermant les volets, on accroît la résistance thermique de son logement de 10 à 30%. Lorsqu’ils sont bien posés, un espace d’air se créée entre les vitres et les volets et celui-ci fait office de « tampon thermique » pour atténuer le refroidissement des vitres.

Et le chauffe-eau ?

Le travail d’un chauffe-eau, c’est de maintenir constamment une grande quantité d’eau à une température (que l’on conseille autour de 55 à 60°) de façon à ce qu’elle soit immédiatement disponible. Aussi, lorsque l’on s’absente plusieurs jours ; mieux vaut stopper ce maintien inutile. Selon les modèles de chauffe-eau, cela peut prendre jusqu’à 4h30 pour chauffer une quantité suffisante d’eau froide. S’il ne dispose pas de mode « absence » ; mieux vaut le laisser en marche en cas d’absence de courte durée ; vous gagnerez en confort et vous vous économiserez une remise en route gourmande en énergie.

Appareils de chauffage : tous connectés !

Prévoir des plages de chauffage que l’on optimise dans la durée, c’est l’assurance de diminuer durablement sa consommation d’énergie durant ses absences. Pour cela, profiter d’un peu de technologie pour y parvenir peut vous faire réaliser de vraies économies d’énergie. Si vous disposez de radiateurs électriques classiques ; il suffit dans la plupart des cas d’ajouter un module (Qivivo, Heatzy, Netatmo, Somfy, Ween…) les marques sont nombreuses et les prix oscillent entre 50 et 150€ selon le degré de paramétrage et la complexité des scénarios que vous souhaitez mettre en place. Le site d’informations Selectra.info en propose un comparatif : quel thermostat connecté est fait pour vous ?

Vous l’aurez compris, parvenir à bien régler ses appareils de chauffe ; c’est le nerf de la guerre lorsqu’on veut diminuer sa consommation d’énergie en cas d’absence. Que l’on parte en vacances où simplement au travail, adopter les bons réflexes, c’est l’assurance de voir sa facture d’électricité diminuer.

 

© Crédit photo : Unsplash Creative Commons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :